Groupe de travail franco-allemand

La Conférence Olivaint et le Studentenforum im Tönissteiner Kreis e.V ont organisé un projet en commun soutenu et financé par l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) et la fondation du Tönissteiner Kreis.

Nous étions réunis sur le format d’un groupe de travail franco-allemand sur le thème de la montée du populisme en France, en Allemagne et par delà en Europe.

Durant deux semaines  fin 2017, à Paris puis à Berlin, nous avons rencontré un grand nombre d’intervenants issus de milieux différents et représentant des disciplines variées, afin de mieux comprendre les ressorts des mouvements populistes et être aptes à formuler des recommandations les plus concrètes possibles.

Convaincus que le futur de nos générations réside dans le projet européen, nous sommes désireux d’alimenter la réflexion sur l’avenir de notre démocratie, de notre continent ainsi qu’aux voies et moyens de défendre cet héritage. Nous nous sommes intéressés au thème économique, politique, migratoire, social en nous souciant de la perspective de la jeunesse.

Afin d’assurer un large rayonnement à ces idées et propositions, nous avons formalisé nos recommandations issues de notre travail dans un document de synthèse.

Celui-ci sera transmis à la Présidence de la République Française, à la Chancellerie de la République Fédérale d’Allemagne, aux Ministres des affaires européennes français et allemands, au Président du Sénat et de l’Assemblée Nationale, au Président du Parlement Européen, de la Commission Européenne, ainsi qu’à nos ambassades à Paris et Berlin. Deux remises officielles seront par ailleurs organisées à Paris et Berlin lors desquelles seront conviés les Ministre des Affaires Européennes, les responsables de l’OFAJ et les représentants de la Commission et du Parlement dans ces deux villes. Elles seront suivies d’une petite conférence de presse afin de présenter et diffuser les recommandations aux médias. Nos conclusions seront, également, présentées lors de l’assemblée de janvier 2018 du Tönissteiner Kreis et d’une conférence de presse dans les locaux de l’OFAJ le 2 février 2018.

En réponse au populisme, non pas moins d’Europe, mais plus d’Europe

Nous sommes profondément convaincus que la réponse au populisme ne peut pas être moins d’Europe mais plus d’Europe. Cette Europe doit être sociale, transparente et un projet européen ne doit pas concerner seulement les élites mais l’ensemble des citoyens de nos pays. Nous proposons pour cela des droits du travail européens standards, plus d’investissements pour les jeunes auto-entrepreneurs, la mise en place de dispositifs européens permettant plus d’emplois pour les jeunes, le renforcement des organisations de la société civile et l’intégration des migrants et des réfugiés dans les processus politiques. En ce qui concerne le programme ERASMUS également – projet que l’Europe a lancé – nous devons le booster de sorte à encourager la mobilité des personnes qui ne sont pas étudiantes ou qui n’ont pas les moyens d’y participer.

 

Découvrez l’article de l’OFAJ revenant sur notre travail : Réponses franco-allemandes au populisme

 

Responsables : Alexander Kauschanski, Franziska Stärk (côté allemand) et Sébastien Martin (côté français – Conférence Olivaint)